Le saviez-vous ?
Trois grands cyclistes sont enterrés en Terra Curiosa !
Temps de lecture: 12 minutes

8 curiosités industrielles à voir en Terra Curiosa !

Riche d’un grand passé industriel, Terra Curiosa a hérité de nombreux vestiges de cette époque. Témoignant du génie humain et de l’ingéniosité technique, chacune de ces curiosités raconte une histoire unique. Vous êtes prêts à remonter dans le temps ? Alors, voici une petite sélection de sites que nous vous invitons à découvrir lors de vos promenades dans notre belle région !

1. La poudrière oubliée de Velaine-sur-Sambre (Sambreville)

B. Janssens

Autrefois, en vous promenant dans le Bois du Curé, depuis le sentier qui se trouve à l’arrière de la chapelle Notre-Dame de Walcourt, vous auriez pu apercevoir des vestiges envahis par la végétation. Il s’agissait de l’ancienne poudrière de la Société d’Arendonck. En activité de 1857 à 1907, cette fabrique de poudre à canon avait été convertie en lieu de stockage d’explosifs jusqu’en 1940. Aujourd’hui, la poudrière n’est malheureusement plus accessible, car elle a été intégrée dans un bâtiment moderne, sur une propriété privée.

Pour en savoir plus,  n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Bernard Janssens où une page est consacrée à la poudrière. Vous y découvrirez de jolies photos ! 

Au XIXe siècle, il y avait une autre poudrière en Terra Curiosa : celle de Corroy-le-Château ! Aujourd’hui, il ne subsiste que deux pans de mur au bord de l’Orneau. Pierre Aubry a retracé l’histoire de cette industrie sur son site

P. Aubry

2. Le charbonnage Sainte-Barbe à Floriffoux (Floreffe)

Dominant la région de toute la hauteur de son châssis à molette, cet ancien charbonnage accueille aujourd’hui un refuge pour animaux, la Croix bleue. Si l’extraction de houille est attestée dès le XVIe siècle à cet endroit, c’est au XIXe siècle que l’activité charbonnière va se développer avec l’achat de la concession par la famille de Coppin en 1844 et la formation de la « Société des Mines et Houillères de Floriffoux ». En 1924, le charbonnage fut fermé en raison d’un trop faible rendement.
Aujourd’hui, outre le châssis à molette, subsiste encore la salle des machines, les bureaux, le local des ouvriers de surface, les douches et la forge.

Charbonnage Sainte Barbe juiller 2023 (5)Charbonnage Sainte Barbe juiller 2023 (5)
Capture d’écran 2024-06-18 122640Capture d’écran 2024-06-18 122640

3. Le village de Mazy (Gembloux) : sur les traces du marbre noir

C’est au XIXe siècle que l’histoire de ce village bascule avec l’intensification de l’extraction et de la taille de la pierre.  Aujourd’hui, une charmante balade (disponible ici) de Visit Gembloux vous propose de parcourir les rues et de découvrir les traces de cette activité industrielle.  Au menu : l’ancienne usine Dejaiffe qui accueille un centre culturel et des ateliers ; un four à chaux, la marbrerie Etienne ou encore une scierie hydraulique. 

Une petite anecdote : le marbre noir de Mazy est celui de la tombe de la reine d’Angleterre Elisabeth II !

Nos brochures sur le village de Mazy

N’attendez plus et partez à la découverte de ce village atypique grâce à nos promenades commentées !

Balade sur les traces du marbre de Mazy
Parcours historique : le marbre noir de Mazy

4. L’ancienne glacerie de Franière (Floreffe)

Bibliotheca floreffia

Au XIXe siècle, plusieurs glaceries vont ouvrir leurs portes dans la Basse-Sambre, y compris à Auvelais et à Franière ! Fondée sous Louis XIV au château de Saint-Gobain dans l’Aisne, la glacerie installa une filiale à Franière en 1898. Durant la Seconde Guerre mondiale, la glacerie servira de dépôt pour le ravitaillement des Américains (rations alimentaires, huile et carburant). 

Aujourd’hui, cet ancien bâtiment accueille le JM Karting.

JM Karting

5. Les carrières de Floreffe

Les carrières de Floreffe produisaient de la dolomie et du calcaire. Celles-ci étaient très prospères, mais elles ont été fermées dans les années 70. Leur accès est strictement interdit au public … mais accessible aux plongeurs et aux pêcheurs avec autorisation.

La carrière du Flato est une très vaste carrière d’une vingtaine de mètres de profondeur, mais dont la plus grande partie est constituée d’un plateau de 10 à 14 m où plongeurs et pêcheurs jouissent d’un magnifique écrin de nature.

6. Une ancienne ligne de chemin de fer

G. Demeulder

Autrefois, en Terra Curiosa, passait une importante ligne de chemin de Fer qui reliait Tamines à Landen, en passant par Ligny, Sombreffe (gare ci-contre) et Grand-Leez : la ligne 147 ! Chaque jour, des dizaines d’ouvriers l’empruntaient pour se rendre dans les industries du bord de Sambre.

Aujourd’hui, elle n’existe plus, mais elle a été remplacée par un RAVeL qui permet à tous les adeptes de mobilité douce de découvrir notre région, ses campagnes et ses villages. Peu avant la gare de Sombreffe, vous pouvez observer quelques sections de rails et des aiguillages.

Pour les familles de curieux: jusqu’au 30 septembre 2024, un jeu de piste familial, L’enquête du Sombreffe Express, vous fera découvrir ce patrimoine ferroviaire ! Rendez-vous au Ligny 1815 pour recevoir votre mission !

G. Demeulder

7. Les terrils (Sambreville)

Qui dit charbonnages dit … terrils ! Et il y en a en Terra Curiosa ! Il y a tout d’abord le Terril de Bonne Espérance (Moignelée), actuellement fermé au public. Il faisait partie d’une concession exploitée par les Charbonnages de Bonne Espérance entre 1886 et 1968.

À Tamines, se dresse le Terril Sainte-Eugénie (actuellement inaccessible). Ce terril fut érigé entre 1880 et 1965, dans le cadre des activités du charbonnage Sainte-Eugénie, et fut ensuite remanié durant les années 1980. Si le site du charbonnage est en cours de reconversion industrielle, le terril, par contre, est laissé à la nature et au développement de la biodiversité. Il se présente actuellement comme une colline irrégulière au couvert végétal nul ou peu développé, à l’exception de son flanc nord occupé par un peuplement forestier varié.

Si vous souhaitez les découvrir, n’hésitez pas à emprunter le GR 412 Est, également appelé « Sentier des Terrils » qui traverse Terra Curiosa.

Terril Sainte EugénieTerril Sainte Eugénie
D. ClosonD. Closon
D. ClosonD. Closon
D. ClosonD. Closon
D. ClosonD. Closon

8. Les fours à chaux de Spy (Jemeppe-sur-Sambre)

EHoS

Soyez curieux et suivez notre balade « Au fil de l’eau et de la roche calcaire » téléchargeable ici. Elle vous emmènera près des fours à chaud depuis l’Espace de l’Homme de Spy. Résultant de la calcination du calcaire à très haute température, la chaux était utilisée dans les constructions et l’agriculture. Les blocs étaient enfournés au sommet du four ; après cuisson, la chaux était évacuée par les porches du bas.

En parcourant les vestiges industriels de notre région, nous avons remonté le temps : des charbonnages aux carrières de dolomie, chaque site raconte une histoire.  En Terra Curiosa, chaque pierre, chaque bâtiment, chaque chemin nous invite à plonger dans notre passé et à préserver ces trésors. Alors, partez à l’aventure, découvrez ces curiosités et laissez-vous inspirer par le patrimoine industriel qui façonne notre région. Beaucoup d’autres surprises vous attendent en chemin !

Vous cherchez d'autres curiosités ?

Retrouvez-les toutes sur notre site internet !

La curiosité est un joli défaut en Terra Curiosa !

Partage sur les réseaux sociaux

Articles récents

Réseau de points-noeuds pedestre Terra Curiosa

Développons ENSEMBLE le réseau de points-nœuds pédestre en Terra Curiosa !

8 curiosités industrielles à voir en Terra Curiosa !

Paysage Sambre

La Maison du Tourisme Sambre-Orneau devient Terra Curiosa

Scroll to Top